Des petites histoires intéressantes du bain et des thermes

No comments yet

1. Les thermes, d’origine grecque, sont très populaires dans l’époque classique. Les romains ont hérité le fanatisme des grecs pour les thermes et les ont beaucoup améliorés. Aujourd’hui, on trouve des thermes dans presque toutes les ruines romaines. A savoir que, pendant longtemps, dans les thermes, les hommes et les femmes ne sont pas séparés, alors dans ces endroits des choses dissolues ont eu lieu… Il y avait cependant, des Romains qui n’étaient pas assez civilisés et qui mélangeaient les thermes et les toilettes : voir des déjections au moment où on est dans la chaleur d’amour, cela pourrait être la pire expérience de la vie. C’est peut-être pourquoi on a trouvé cette notification dans une ruine : « Quiconque excrète dans les thermes sera puni par les douze dieux et recevra les châtiments de Diana et Jupiter ! »

thumb-l-histoire-du-bain--des-thermes-romains-a-nos-jours--14072. Au moyen âge, il existait une théorie que la saleté sur le corps est une armure contre la maladie. A cette époque, on a inventé plusieurs raisons expliquant que le bain est une mauvaise pratique pour la santé. De ce fait, on a créé la « toilette sèche ». Ce phénomène s’est aggravé au début de la renaissance, car la théorie que « le bain cause la maladie » était « approuvée » par la peste noire. En conséquence, on a inventé le parfum pour camoufler les mauvaises odeurs.

bain medievale

3. Le hammam (bain turc) est en fait d’origine du bain romain. Après le conquêt de Constantinople, les Turcs étaient inspirés par les thermes et les ont utilisés comme des hammams. Quelques centaines d’années plus tard, dans l’impression des Européens, le hammam est un genre de « plaisir extravagant, mystérieux, dissolu, sensuel, exotique du palais oriental ». Dans le roman «Le comte de Monte-Cristo », le comte jouait sur le style turc pour monter à Paris « une vie luxueuse et élégante ». Cependant, un Anglais, Monsieur David Urquhart, après avoir voyagé lui-même en Turquie, concluait comme suit : « Mais, cela n’a aucune différence décisive que les thermes romains…

Jean-August-Dominique Ingres, Le Bain turc (1862)

Jean-August-Dominique Ingres, Le Bain turc (1862)

 

4. Au Japon, jusqu’à nos jours, de temps en temps, il existait le bain sans séparation de sexe. Que pensez-vous de ce sujet ? Des images rosées ? Mais en réalité on sera déçu si on y va pour voir les filles nues. Les filles ne sont pas stupides, si elles y vont, normalement, elles sont entourées par des vielles dames. Alors, ce n’est pas vous qui admire mais c’est vous qui est admiré !

thermes japonais


Leave a Reply